En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Plaisir - Amour - Hédonisme

 "Jouis et fais jouir, sans faire de mal, ni à toi, ni à personne, voilà toute la morale"
Sébastien-Roch Nicolas dit CHAMFORT (1740-1794 France)
Poète, journaliste et moraliste qui a aussi écrit quelque chose de tristement contemporain:
"En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin"
La difficulté première que nous rencontrons tous au sein de ce monde en uniformisation et tout particulièrement dans nos sociétés exigeantes, est notre relation aux plaisirs. Les civilisations issues des religions du Livre (les 3 monothéismes) ont fabriqué une distanciation d'avec toutes les formes de plaisirs et tout particulièrement avec la sexualité. Elles ont en effet oubliée cette 14e sentence d'Epicure (bien que conservée au Vatican) "Nous sommes nés une fois, mais deux fois cela n'est possible, et il faut pour l'éternité ne plus être; toi, qui n'est pas de demain, tu diffères la joie: mais la vie périt par le délais, et chacun d'entre nous meurt, à se priver de loisir." Nous sommes encore tributaires, via les organisations familiales, sociales, professionnelles et législatives de cadres et de carcans qui freinent, pervertissent, salissent quand ils ne l'interdisent pas, l'accès que chacun devrait pouvoir avoir dans l'utilisation de ses 5 sens pour jouir sans se nuire ni ne nuire à personne (principe épicurien). Ce sont les matrices socioculturelles issues des deux derniers millénaires qui sont à l'origine de nos excès (pornographie, sexisme, guerre des genres, paraphilies...guerres économiques) et de nos manques (sensualisme, sérénité du couple, hédonisme, amour partagé... plaisirs d'être...liberté). Chacun, chaque couple qui se choisit en amour devrait pouvoir s'extirper de la gangue idéaliste (faites de valeurs trompeuses) qui l'empêche de vivre une vie précieuse (mais courte) et pleine de joies et de plaisirs à savourer concrètement ici et maintenant (pas plus tard dans un autre monde), avec son corps et sa propre réflexion afin d'approcher le bonheur. Il s'agit sûrement de visiter ou revisiter sa propre histoire, l'histoire de son couple, celle de ses origines (question transgénérationnelle) et de trouver le chemin qui mène à l'amour et à l'acceptation de soi bien avant celui de son prochain. Il s'agit pour les couples, de trouver ou retrouver le sens de leur contrat relationnel. Il s'agit pour les parents de prendre ou reprendre une place qui permette à leur(s) enfant(s) de se déployer face au monde. Le cheminement thérapeutique, analytique, sexologique ou psychothérapeutique/sexothérapeutique doit rendre libre, ce n'est pas un cheminement d'adaptation coûte que coûte aux systèmes environnants (aux besoins de l'autre ou aux critères cycliquement changeants de la société), mais une recherche des ressources en soi pour vivre au mieux, dans le mieux-être, vers les plaisirs et vers le bonheur (du moins comme phares qui guident de leur lumière rassérénante et salvatrice).
Liens avec YOUTUBE pour écouter une interview (3 parties) sur PlusFM du 14 février 2014 concernant la "Saint Valentin": dans la seconde partie, une chanson de Brassens a été retirée pour des questions de droits d'auteur.
(1) www.youtube.com/watch?v=1Ny-D2Bhblw
(2) www.youtube.com/watch?v=xu9XnRPBosE&feature=em-upload_owner
(3) www.youtube.com/watch?v=O186h-kbD0k&feature=em-upload_owner
"L'important c'est ce que nous faisons de ce que l'on a fait de nous"
Jean Paul SARTRE (1905-1980)
index.jpg
index.jpg
comme un ciel de Chagal.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Actualités

Pour les curieux de la psychanalyse transgénérationnelle, lire le nouveau livre de Bruno CLAVIER: "les fantômes de l'analyste"
Une conférence du "Jardin d'idées" à ce sujet est en ligne.



 

 
 

 

Découvrez la galerie photos

Nos petits plus

  • Stationnement aisé et gratuit
  • Pharmacie parapharmacie proche

 

Aujourd'hui

C°min

C°max

Infos consommateurs

Avertissement Jeux
Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé)

Avertissement alcool
L'abus d'alcool est dangereux, consommez avec modération.